Mon texte simple
Les techniques d’exploitation 
 
L'exploitation du sable bitumineux 
Des galeries furent creusées dans les gisements. Dès 1742, on utilisait des tarières pour localiser les filons de sable bitumineux. Dans une petite usine dénommée "Laboratoire", l'huile était séparée du sable par lessivage à l'eau bouillante, puis distillée pour obtenir des produits pharmaceutiques, de l'huile pour lampe, de la graisse et de la poix. 
Vers 1865, comme on descend plus profondément, l'huile devient de plus en plus fluide, on abandonne l'extraction du sable au profit de la récupération d’huile de suintement. 
 
Le sondage – pompage 
En 1879, on abandonne la récupération d’huile de suintement au profit de forages mécaniques, une méthode ne présentant pas de risques d'explosions liés à la présence de gaz et de danger d'inondation de galeries. Les puits de forages permettent d’atteindre les couches productrices, de 300 à 700 mètres, et par la suite jusqu'à 1200 m. La première pompe est installée en 1882. Exceptionnellement, il y eut des sources éruptives. Le brut de Pechelbronn étant lourd et sans pression, le recours à des pompes à balancier était nécessaire. 
En 1949, il y avait 650 pompes en activité simultanément. 

L'exploitation minière 
A partir de 1917, sur l'initiative du directeur Paul De Chambrier, une nouvelle forme d'exploitation minière fut mise en place. Huit puits furent foncés et 430 km de galeries, d'une profondeur variant entre 150 et 400 mètres, sont creusées dans des couches pétrolifères. Dans les galeries, des puisards recueillent l'huile, qui, une fois remontée, est acheminée par pipe-line à la raffinerie. L'exploitation du pétrole par mines présente une grande originalité dans l’industrie pétrolière. 
 
Quelques chiffres  
Le sondage le plus profond: situé à Kutzenhausen , a atteint le substractum granitique à la profondeur de 1561 mètres / Profondeur finale : 1575 mètres 
Le sondage ayant la plus forte production initiale : production initiale : 75 m3 /jour 
Le sondage ayant eu la plus forte production totale : production totale en 367 mois d'exploitation:28 882 tonnes 
Le plus ancien pompage : date de mise en production 1882 jusqu'en 1921 avec 15 794 tonnes